Petits sablés roses façon whoopies

DSC_0518-001-1
Cette fois-ci, c’est vraiment la fin et la météo nous le fait bien sentir en plus. En une nuit, on est passé de l’été à l’automne… Plus de perspective agréable à venir pour la semaine prochaine, comme c’était le cas au début des vacances : après Belle-Ile, la Charente et après la Charente, Copenhague.
Nous avons vraiment passé d’excellentes vacances (à vrai dire, il y a un chanceux qui est encore en vacances pour une semaine, et non ce n’est même pas le Lutin), tellement que le retour s’annonce très difficile. C’est aussi ce retour qui rendra les prochaines vacances d’autant plus chouette! 
Une semaine de plage, de galettes et de crêpes, de glaces sur le port, de bateau et j’en passe et des meilleures. Le tout entouré d’amis qui nous ont tous chouchouté, et en particulier le Lutin qui était le seul enfant de toute la maisonnée.
Suivi d’une semaine plus calme (la première n’ayant pas été violente non plus, c’est donc vous dire le niveau), très cocooning avec des emplois du temps pas trop ambitieux : jeux de société le matin, baignade l’après-midi et apéro dehors avant le diner. Beaucoup plus d’enfant durant cette semaine-là; les cousins et les cousines et quelques enfants d’amis. Tous n’étaient pas encore au stade de courir partout mais ça promet pour la suite! En résumé une bonne semaine en autarcie, durant laquelle nous étions très bien entourés.
Pour la dernière semaine, nous avons décidé de partir en amoureux et donc de laisser le Lutin à ces grands-parents pour cinq jours. Première grande séparation, pas facile… mais c’est chouette de se retrouver un peu à deux et les quatre jours à Copenhague ont été très très sympa. Nous avons pris le temps de visiter, de nous balader dans la ville à pied et à vélo (c’est vraiment le meilleur moyen de locomotion là-bas), de nous poser, de faire du lèche vitrine des boutiques de design, de bien manger, de se faire des petits bars le soirs; en résumé, de profiter tout simplement.
Retrouvailles avec le Lutin hier matin, comme si on ne s’était jamais quitté. Il faudra patienter encore une semaine pour revoir son Papa par contre. Petit week-end tranquille, un peu cloitré à cause de ce joli temps, mais ponctué de visites de copines ce qui est toujours agréable.
Il est temps pour moi d’aller préparer mes petites affaires, parce que demain, c’est la rentrée… (pas envie, pas envie, pas envie)
Je continue avec les recettes de l’anniversaire du Lutin avec cette fois-ci les petits sablés roses façon whoopies, un joli et bon prétexte pour utiliser mes jolis tampons! Un peu fastidieux à préparer mais quel régal ensuite.
Petits sablés roses façon whoopies (recette tirée du livre Sablés maison des éditions Marabout, le livre était vendu avec trois tampons)
Pour une vingtaine de biscuits fourrés 
Préparation 15 min
Repos >1 heure
Cuisson 10 minutes
Ingrédients
250g de farine
125g de beurre à température ambiante
100g de sucre
1 œuf
1 c. à c. de colorant alimentaire rose/rouge en poudre
le zeste d’un citron non traité
1 pincée de sel
Pour la crème
200g de philadelphia
100g de sucre glace
80g de beurre
Préparation
Mélanger la farine, le sel, le zeste de citron, le colorant rouge et le sucre dans un bol. Ajouter ensuite le beurre, coupé en morceaux, et sablez la pâte avec les mains. Incorporez ensuite l’œuf et pétrissez jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène. Sur un plateau (ou une plaque) recouvert(e) de papier sulfurisé, étalez la pâte pour obtenir une épaisseur de 4-5 mm. Recouvrez d’un film alimentaire et placez au réfrigérateur pour une heure.
Préchauffez le four à 180°C
Sortez la pâte du réfrigérateur et à l’aide du tampon, réalisez les empreintes. Découpez ensuite les biscuits à l’aide d’un emporte pièce (ou d’une flute à champagne retournée dans mon cas, c’est les seuls verres qui avaient pile la bonne taille). Placez les sablés sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et remettez-les au frais pour 10 minutes environ.
Enfournez pour une dizaine de minutes, retournez la plaque à mi-cuisson et surveillez bien les dernière minutes afin d’avoir la meilleure cuisson possible. Laissez refroidir les sablés sur la plaque.
Avec l’aide de votre robot ou à la main, travaillez le beurre pour qu’il prenne une consistance souple et lisse. Ajoutez ensuite le Philadelphia et faites de même. Incorporez ensuite le sucre glace et mélangez jusqu’à l’obtention d’une préparation homogène.
Avec l’aide d’une petite cuillère (ou d’une poche à douille), déposez un peu de crème sur un des biscuits. Recouvrez ensuite d’un deuxième biscuit et appuyez légèrement. Répétez jusqu’à épuisement de la crème.

3 Commentaires

  1. Très jolis ces petits sablés !

  2. Ils sont superbes !
    Bises

  3. Merci beaucoup!

Laisser un commentaire