Salade façon Waldorf

DSC_0534

Quelques jours au vert et au soleil (pas toute les jours mais quand même environ 1000 fois mieux qu’à Paris) le week-end dernier m’ont bien redonner la pêche et remotiver pour me mettre en cuisine. Il faut dire que je me suis un peu entrainée pendant ces quelques jours mais sans prendre aucune photo pour le blog pour une fois : tomates farcies, crumble de légumes, tartes salées, bar au barbecue et fenouil.
Bien que le temps appelle plutôt à manger des bons plats chauds, et cela malgré le fait que nous entamions aujourd’hui le premier jour de l’été, en ce moment, j’ai plutôt envie/besoin de fraîcheur et de légèreté. Même si c’est un peu dur de se lancer dans la préparation d’un « vrai » repas lorsque l’on est seul pour le manger, j’ai décidé de m’y mettre un peu plus sérieusement en cherchant quelques idées pour manger un peu léger ces prochaines semaines. Alors oui, cela sera moins sympa à regarder que mes habituelles gourmandises (même si je suis sûre que je ne tiendrait pas si longtemps avant d’en refaire), ça vous donnera surement un peu moins faim devant votre ordinateur, mais par contre ça pourra peut-être un peu vous inspirer pour les repas pré-« saison maillot de bain ».
 Forcément, qui dit légèreté, dit salade (mais pas que quand même). Il me semble d’ailleurs que je ne
vous ai jamais montré de salades ici. Et pourtant, on en mange plutôt souvent des grosses salades. En général, c’est assez
basique : mâche, tomates cerises, champignons de paris, surimi, un peu
de fromage et voilà! Évidemment, je varie quand même un petit peu mais
globalement je reste plutôt dans le classique, rapide à préparer
(surtout en ce moment). Le problème avec la salade, c’est que bien souvent on a faim quelques heures après ou sinon c’est que l’on a mangé une « fausse salade ». Mais si, vous voyez de quoi je parle : ces salades qui contiennent limite autant de calories qu’un steak frites. L’idée est donc de trouver des salades qui changent un peu de mes classiques, nourrissantes mais pas trop grasses.
Cette salade rempli pour moi ces objectifs : roquette, pomme verte et fenouil pour la fraîcheur, pomme de terre et noix de pécan pour le côté nourrissant. Le tout relevé par une sauce bien citronnée.
Salade façon Waldorf – pour 2 personnes (recette issue du magazine Zeste n°5)
Une douzaine de petites pommes de terre (type Noirmoutier)
100g de roquette
2-3 branches de céleri
1 pomme Granny Smith
40g de noix de pécan
Assaisonnement
2 c. à s. de moutarde en grains
1 yaourt brassé maigre
1 citron (jus + zeste)
ciboulette
sel, poivre
Faites cuire les pommes de terre sans les éplucher dans une grande casserole d’eau bouillante salée jusqu’à ce qu’elles soient tendre (environ 15 minutes). Pendant ce temps, zestez et pressez le citron. Rincez la pomme et émincez là finement. Arrosez les tranches d’un filet de citron et gardez le reste du jus pour l’assaisonnement.
Parez et épluchez le céleri (une petite vidéo bien plus parlante que ces mots) et émincez le en fines tranches. Détaillez la ciboulette en bâtonnets et cassez les noix de pécan en 2 avant de les grillez légèrement dans une poêle à sec.
Dans un saladier, réunissez la roquette, le céleri, la pomme et les noix de pécan. Préparez l’assaisonnement dans un bol en mélangeant l’ensemble des ingrédients.
Laissez tiédir les pommes de terre avant de les couper en 2. Au moment de servir, mélangez les pommes de terre à température ambiante avec le reste de la salade et la sauce.

2 Commentaires

  1. Une belle salade qui me donne plus envie que celle que je m’apprête à manger.

    1. Merci beaucoup, je suis ravie qu'elle te plaise!

Laisser un commentaire