Oeufs Cocotte à la Tomate

DSC_0251-002

Nous n’avons pas trop pour habitude de cuisiner ensemble avec T. Chacun préférant, en général, réaliser ses petites spécialités de son côté pour se voir ensuite féliciter par l’autre (oui, oui féliciter).
Cela ne nous empêche pas pour autant, de nous donner des coups de mains de temps à autre pour se faciliter la tâche. J’aime bien avoir mes pépites de chocolats toutes bien coupées ou encore mes zestes de citron bien préparés (quoique maintenant que j’ai mon super nouveau zesteur, je me débrouille assez bien seule). Par contre, il n’est pas toujours agréable de voir l’autre se mêler de son plat et de se permettre de critiquer sa façon de faire. Du coup, nous avons une règle (tacite) assez simple : lorsque l’un de nous deux cuisine, l’autre s’abstient de commentaires « désagréables » (sauf cas de force majeure, comme un oubli de diluer la levure instantanée dans de l’eau par exemple).
Ces petits œufs en cocotte sont un peu l’exception qui confirme la règle – puisqu’il en faut toujours une… 
Dimanche, nous avons préparé un brunch pour des amis et avons sélectionné chacun une recette à préparer « en solo » : des bagels pour T. (on ne change pas une équipe qui gagne) et une tarte salée pour moi. C’est en feuilletant les livres pour trouver des idées de recettes, que l’envie de se tester aux œufs cocotte s’est développée. Le fait que nous venons d’acquérir des petites cocottes toutes mignonnes a surement un peu joué dans cette affaire. T. a choisi la recette et devait donc assurer la préparation mais un petit contre-temps et des délais un peu courts, ont fait qu’au final, nous y avons chacun mit un peu du notre. Avec un peu de recul, le partage des tâches s’est plutôt bien passé et il se pourrait même que l’on recommence (mais pas trop souvent quand même, il ne faudrait pas non plus tenter le diable…).
Pour une première, nous sommes plutôt satisfaits du résultat, même si nous avons trouvé que le jaune était un peu trop cuit et que, surtout, du coup visuellement ce n’était pas au top. Une fois l’œuf mélangé avec la préparation à la tomate, c’était vraiment pas mal. Il ne reste donc que la cuisson à améliorer : peut-être faire le bain-marie avec de l’eau déjà chaude, baisser la température du four, ou bien n’ajouter les jaunes qu’à la fin de la cuisson? Quelques questions qui restent en suspens mais auxquelles je l’espère nous trouverons des réponses satisfaisantes lors de nos prochains essais. Parce que je ne peux pas prétendre d’être une experte en la matière je préfère ne pas changer la recette et ses conseils de cuisson. Mais du coup, si l’un de vous à des réponses à nos questions, surtout n’hésitez pas à nous en faire part via les commentaires.

Recette pour 6 cocottes (recette trouvée dans le livre Les Cocottes aux éditions Saep):

– 6 œufs
– 3 échalotes
– 2 belles tomates (ou une petite boite de tomates pelées)
– 120g de crème fraîche
– 3 c. à s. d’huile d’olive
– 2 pincées de piment d’Espelette
– 2 pincées de sucre en poudre
– sel, poivre

1. Épluchez et émincez les échalotes.
2. Pelez les tomates, épépinez les et coupez les en dés.
3. Dans une poêles, faites chauffez une cuillère à soupe d’huile d’olive et faites dorer les échalotes. Ajoutez les tomates et faites cuire sur feu vif pendant 3 minutes en remuant souvent. Ajoutez ensuite la crème fraîche, le piment et le sucre. Mélangez bien. Salez et poivrez.
4. Préparez un bain-marie pouvant aller au four (un grand plat à gratin rempli à moins du tiers d’eau) et y déposez les cocottes – Attention ça déborde vite
5. Répartissez la préparation à parts égales dans les cocottes. Cassez délicatement les œufs au centre de chaque cocotte.
6. Faites cuire à 180°C pendant 8 minutes.
7. Ajoutez un peu de poivre et quelques gouttes d’huile d’olive sur chaque œuf.
8. Servez aussitôt. 

Laisser un commentaire