Muffins marbrés Clémentine/Chocolat

DSC_0242
L’envie de (re)faire un gâteau marbré me titillait depuis quelques temps déjà mais pourtant je n’arrivais pas à me lancer et finissait toujours par réaliser d’autres petites gourmandises. La peur de ne pas bien réussir le marbrage peut-être? Une raison pas forcément rationnelle étant donné que c’est un des premiers gâteaux que réalisent les enfants et que je ne me rappelle pas l’avoir une seule fois raté même petite. C’est peut-être justement ça, la peur de rater quelque chose d’inratable. Ou bien c’était peut-être par crainte de faire quelque chose de trop simple tout simplement. A l’heure où les macarons et beaucoup d’autres gourmandises très raffinées ont la cote, on se sent un peu ridicule à faire des choses toutes simples.

Et puis j’ai laissé mes
craintes derrières et me suis finalement lancée. Mais pour changer un
peu du cake marbré et sans doute pour faire un peu plus « moi », j’ai fait
des muffins et à la place de la traditionnelle vanille, j’ai préféré
parfumer la « pâte blanche » à la clémentine. J’aurais probablement pu
forcer un peu plus sur la clémentine car son goût est resté assez
discret, mais en tout cas ça c’est très bien marié avec le chocolat.
 

Ça m’a rappelé mon enfance et les séances de pâtisseries avec mes sœurs et puis aussi les fois où il fallait faire des gâteaux pour l’école pour les anniversaires ou pour des tombolas. Comme cette fois où je me suis souvenue un dimanche soir qu’il fallait apporter un gâteau pour le lendemain et que bien évidemment les magasins étaient fermés (ah oui, je n’habitais pas Paris à l’époque, loin de là…). Un de mes grands frères m’avait gentiment aidé et nous avions fait un gâteau à partir de ce que l’on avait trouvé dans les placards de la maison. Nous avions beaucoup rigolé en le préparant et je me souviens que l’on avait fait un peu n’importe quoi (dans certaines limites bien sûr). En tout cas à la sortie du four, le cake était tout beau et tout bien gonflé et il était partit bien vite à la vente du lendemain.
 

 

Recette pour 12 gros muffins (inspirée d’une recette de Marc Grossman dans son livre Muffins – aka ma bible)
Ingrédients de la pâte au chocolat :
40 g de farine
80 g de sucre
50 g de beurre demi-sel ramolli
2 oeufs, blancs et jaunes séparés
85 g de chocolat fondu refroidi
 
Ingrédients de la pâte à la clémentine :
160 g de farine
120 g de sucre
120 g de beurre ramolli
1 1/2 c. à c. de levure chimique
1 1/2 c. à c. d’extrait de vanille
2 oeufs, blancs et jaunes séparés
le zeste de 3 clémentines

 
Préchauffez le four à 210°C.
 
Préparez la pâte au chocolat : battez énergiquement le beurre et le sucre quelques minutes jusqu’à l’obtention d’une crème onctueuse et aérée. Montez les blancs en neige. Mélangez le beurre et le sucre avec les jaunes d’œufs, le chocolat fondu et la farine. Ajoutez ensuite les blancs en neige et mélangez suffisamment pour obtenir un résultat homogène sans trop travailler la pâte pour autant.
 
Préparez
la pâte à la clémentine : battez énergiquement le beurre, le sucre et l’extrait de vanille
quelques minutes jusqu’à l’obtention d’une crème onctueuse et aérée.
Montez les blancs en neige. Mélangez le beurre et le sucre avec les
jaunes d’œufs, les zestes et la farine. Ajoutez ensuite les
blancs en neige et mélangez suffisamment pour obtenir un résultat
homogène sans trop travailler la pâte pour autant.

  
Remplissez des moules à muffins à mi-hauteur avec la pâte à la clémentine. A l’aide d’une cuillère, creusez un puits dans la pâte et remplissez le de pâte au chocolat. 
 
Enfournez pour 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que les muffins soient fermes et moelleux (la pointe du couteau doit en ressortir sèche) 
  

Laisser un commentaire