Ma première tarte au citron

DSC_0087-1

Je retourne en cuisine après quelques jours de flemmardise à me régaler des bonnes choses faites par les autres plutôt que par moi. Ça a du bon aussi de temps en temps!

Rien de mieux pour m’encourager et me motiver que d’inviter des amis à la maison parce que cuisiner pour soi même ça va un temps mais c’est quand même pas l’idéal. Notre invitation lancée samedi matin, nous voilà entrain de réfléchir à ce que l’on allait bien pouvoir faire le lendemain pour le brunch.

T. est resté sur sa monomanie des bagels (tant mieux pour nous) et nous en a donc refait une fournée. Nous nous sommes à nouveau régalés en les garnissant de cream cheese et de saumon fumé. Une vraie réussite ces bagels! Je ne sais pas si j’oserai me lancer un jour de peur de ne pas faire aussi bien que lui…

De mon côté, je me suis engagée dans deux recettes, une que j’avais envie de faire depuis quelques mois déjà lorsque je l’ai aperçu sur un des blogs que je lis régulièrement et qui serait une grande première pour moi et une autre faite et re-faite (ma valeur sure, en sommes) à maintes occasions mais jamais immortalisée ici. Au moins si la tarte était ratée, l’honneur serait à peu près sauf.

Les fruits secs caramélisés, voilà ce qui m’avait le plus attiré dans cette recette et qui m’a fait choisir cette recette de tarte au citron plutôt qu’une autre. Ce sont également eux qui m’ont obligé à séparer ma pâte toute faite (on peut pas tout faire le dimanche matin) en deux et à me galérer à la ré-étaler (je ne conseille pas…). Et oui, un de nos amis est allergique aux noix, oups, heureusement que je m’en suis aperçu à temps pour lui faire une petite tarte individuelle (qui au final est bien plus belle que la grande, malgré sa drôle de touche)


J’ai un peu honte de ma tarte surtout comparée à celle qui m’a inspirée mais bon c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Si la crème au citron et les noix caramélisées étaient très réussies, l’allure de la tarte et la cuisson de la pâte l’étaient un peu moins. Au moins je sais sur quels points je vais devoir travailler. Pourquoi je n’arrive jamais à avoir une tarte avec de jolis bords qui ne retombent pas vers le centre?

Tarte au citron : (recette prise sur le très beau blog Carnets Parisien) – (Faut que j’arrête de donner des adresses de jolis blogs parce que je vais bientôt me retrouver avec plus aucun lecteur)

Fruits secs caramélisés
60 g de mélange de fruits secs (amandes, noix, noix de pécan)
80 g de sucre semoule

Faites chauffer le sucre dans une casserole à feu moyen jusqu’à ce qu’il se transforme en caramel clair. (Pour le novices du caramel, comme moi, ne vous étonnez pas ça prends un peu de temps quand même). Incorporez les fruits secs et mélangez de manière à bien les enrober de caramel.
Étalez sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, laissez refroidir et mixer grossièrement.

Une pâte à tarte brisée – vous pouvez également la faire vous même sur une base de votre choix ou en suivant la recette donnée sur Carnets Parisiens.

Crème au citron (apparemment il s’agit d’une recette de Philippe Conticini, in Sensations dont les proportions ont été divisées par 2 – Je ne connais ce livre que de noms et au travers de quelques blogs et je dois dire qu’il me fait très envie. Est ce bien raisonnable? Peut-être qu’il pourrait m’aider à m’améliorer en pâtisserie? (mauvaise foi quand tu nous tiens…))

1.5 g de gélatine en feuille (j’ai pris une feuille)
Pour le jus de citron sucré :
100 g de jus de citron (environ 2 citron)
Les zestes d’un citron et demi
67 g de sucre semoule
Pour la base de la crème :
67 g de sucre semoule
3 oeufs (165 g)
85 g de beurre à température ambiante

Faites tremper la feuille de gélatine dans une bol d’eau froide. Pendant ce temps, faites chauffer (sans le faire bouillir) le jus de citron avec les zestes et le sucre. Dans un saladier, fouettez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez le jus de citron chaud et fouettez à nouveau.

Versez la préparation dans la casserole dans laquelle vous avez fait chauffer le jus de citron (veillez à en prendre une assez grande pour limiter la vaisselle). Portez à ébullition pendant 2 à 3 minutes tout en fouettant énergiquement (afin que la crème n’accroche pas). (Là c’était un peu le moment de stress de la recette, comment on fait pour voir quand ça boue quand on fouette?)

Hors du feu, incorporez la gélatine préalablement essorée et fouettez énergiquement.
Incorporez le beurre coupé en morceaux et mixer à l’aide d’un mixeur plongeant afin d’obtenir une texture fine et homogène. Laissez refroidir quelques instants puis versez la crème sur le fond de tarte garni des fruits secs et lisser à la cuillère.

Laissez bien refroidir avant de déguster.


J’avais prévenu… bien meilleure pour le palais que pour les yeux.

Laisser un commentaire