Manalas et Tarte Pesto de Poivrons grillés + Chèvre frais

DSC_0023
Samedi dernier, on a fait un brunch de noël avec les amis disponibles, histoire de les voir un peu avant les fêtes et aussi de pouvoir leur montrer notre beau sapin de noël. Vu que l’on part vraiment très peu pour Noël, on n’avait pas de bonnes excuses pour ne pas avoir de sapin. En même temps on en avait bien envie tous les deux, c’est quand même notre premier sapin de couple. Et en y réfléchissant un peu plus, je me rends compte que c’est mon premier sapin depuis que je suis partie de la maison après le Lycée, ça commence à dater!

T. a acheté le plus beau (et sûrement le plus cher, mais comme c’est Noël, on s’en fout) de tous les sapins et nous l’avons décorer ensemble un soir après le boulot. C’est con mais ça nous a rendu heureux… Ça doit être ça la magie de Noël.
On y est allé doucement sur les décorations de Noël comme ça on pourra continuer à en acheter l’année prochaine et aussi accessoirement étaler la dépense parce que finalement c’est quand même pas donné pour des petites choses qui ne servent quasiment à rien et qui sont rangées dans des boites 11 mois de l’année.

Donc samedi, brunch à la maison et envie de faire plein de bonnes choses pour régaler les copains! Comme d’habitude j’ai été un peu ambitieuse sur le temps que me prendraient choses et j’ai du abandonner les pancakes (ça sera pour une autre fois, et plutôt bientôt parce que j’ai de la ricotta qui ne va pas trop attendre). On s’est partagé la tâche et aussi la cuisine avec T., lui aux bagels et moi aux Manalas et à une tarte salée.

Les Manalas, ce sont des des petites brioches en forme de bonhomme que l’on mange à la Saint-Nicolas en Alsace (aka le 6 décembre). Je sais que la date était un peu dépassée mais venant juste d’apprendre la recette le week-end dernier chez ma petite soeur à Strasbourg j’avais bien envie d’en faire pour tout le monde. En même temps, je ne vois pas pourquoi ce n’est réservé qu’à un soir dans l’année.

Recette, trouvée, testée et validée par ma petite soeur sur une appli Iphone « Cuisiner » mais qui est aussi disponible sur ce site.


Pour 16 Manalas :
– 700g de farine (type 55 de préférence)
– 80g de beurre à température ambiante (mou)
– 10g de sel
– 20g de levure de boulanger
– 40g de sucre en poudre
– 40 cl de lait
– 1 œuf

Pour le glaçage :
– 1 jaune d’œuf dilué avec un peu de lait

Dans un grand bol, délayez la levure avec 4 cuillères à soupe de lait et le sucre. Ajoutez l’œuf , battez le tout puis ajoutez le reste de lait et mélangez. Dans un autre grand récipient, mélangez le sel et la farine puis incorporez y le beurre coupé en dés du bout des doigts.

Faites un puits dans la farine et ajoutez le mélange lait-œuf. Pétrissez jusqu’à l’obtention d’une pâte qui ne colle pas en ajouter un peu de farine si nécessaire. Pétrissez la pâte à la main (j’ai triché j’ai utilisé mon robot, c’est mal) sur le plan de travail fariné pendant 2 minutes de façon obtenir une pâte plus résistante. Remettez la pâte dans le saladier, et couvrez d’un linge humide pour ensuite laisser lever à température ambiante (1h30 à 2 heures).

Remettez la pâte sur le plan de travail et écrasez-la légèrement puis divisez-la en 16 morceaux égaux (ou presque). Formez un boudin avec chaque morceau en gardant environ 1/4 pour faire une petite boule pour la tête. A l’aide d’un couteau bien aiguisé, couper les jambes et les bras du manala. Evitez de faire des bras trop fins qui deviendront secs à la cuisson. Poser la tête du manala sur ses épaules. Vous pouvez ajouter des yeux en pépites de chocolat et même un nombril, des gants et des chaussures de façon à manger plus de chocolat!

Préparez 2 plaques de cuisson (recouvertes de papier sulfurisé) et posez 8 manalas sur chacune. Couvrez les plaques avec des torchons propres humides et laissez gonfler à température ambiante (1/2 heure). Préchauffer le four à 220°C. Badigeonner les manalas d’un mélange de jaune d’oeuf et de lait. Enfournez puis baissez la température à 200°C. Laissez cuire environ 15 minutes au milieu du four jusqu’à ce que les manalas soient bien dorés.

A manger avec de la confiture, du miel, du nutella, de la pâte à tartiner au spéculoos ou tout autre délice sucré! Vivement décembre prochain!


Pour la tarte, je me suis lancée dans une nouvelle recette pour changer de l’éternelle Tarte aux courgettes et au chèvre. Bon j’ai quand même gardé le chèvre… Je crois que c’était plutôt pas mal réussi.

Recette issue du livre Réinventez vos tartes salées, sucrées de Catherine Kluger :
– 1 pâte brisée précuite
– 2 gros poivrons rouges
– 1 gousse d’ail
– 50g d’amandes
– le zeste d’un citron
– 2 cuillères à café de vinaigre balsamique
– 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
– 50g de parmesan (oh, un oubli…)
– 150g de chèvre frais
– 3 oeufs, 20cl de lait, 6,5cl de crème fraîche, sel et poivre à mélanger pour faire l’appareil à quiche
– quelques feuilles de basilic

Préchauffez votre four à 200°C avec grill. Coupez les poivrons en 4, enlevez les graines et placez-les sur une plaque la peau vers le haut. Laissez-les dans le four, jusqu’à ce que la peau devienne noire. Sortez-les ensuite du four, laissez refroidir, pelez-les et coupez un des deux poivrons en lanières.

Mixez le reste de la chair des poivrons avec le parmesan, les amandes, le zeste de citron, l’ail, l’huile d’olive et le vinaigre balsamique pour obtenir une pâte très fine (la mienne n’était pas si fine, les amandes ne voulaient pas complètement ce casser, peut-être faudrait-il utiliser de la poudre? En même temps c’est bon aussi un peu de croquant, sauf quand c’est sur l’ail que l’on tombe).

Disposez les lanières de poivrons et le chèvre émietté au fond de la tarte. Mélangez le pesto de poivron à l’appareil à quiche puis coulez le mélange sur la tarte. Parsemez de feuille de basilic.

Faites cuire au four à 160°C pendant 35 minutes.

Joyeux Noël à tous mes … aux moins 3 lectrices !

2 Commentaires

  1. LZ dit : Répondre

    Hahaha trop contente de t'avoir mis la pression ! Joyeux Noël les Tangoinette !

  2. Filiwi dit : Répondre

    Moi je suis sûre qu'on est plus que 3!! 😀

Laisser un commentaire