What’s on TV tonight?

white_collar_poster

Aujourd’hui, j’ai envie de parler de série. Pourquoi? Parce que j’adooooore les séries!!!

Depuis de nombreuses années maintenant, je dévore un bon nombre de séries américaines en tout genre en frôlant parfois un peu l’overdose. Je me souviens d’avoir calculé un jour qu’en 6 mois, j’avais regardé près de 8 jours complets de séries, impressionnant, non? Bref, je suis une fan de série (on ne se refait pas), du coup chaque année je me demande ce que les scénaristes américains vont nous sortir comme petites merveilles. Parce que quand même, j’aime bien la nouveauté. Il faut dire qu’au bout de 6 saisons de Grey’s Anatomy, on commence un peu à se lasser, je dois dire. Pourtant je continue à regarder, pourquoi? je ne sais pas…Depuis mon arrivée à NYC, j’ai pu apercevoir, un peu partout dans la rue, des publicités pour deux nouvelles séries, à savoir : White Collar et Cougar Town. Deux séries totalement différentes que j’ai décidé de commencer à regarder. Je vais donc comparer ici les choux et les carottes et vous donner les raisons pour lesquelles je ne continuerais à suivre qu’une seule des deux séries.

White Collar on USA Network

Le pitch : Un escroc (Neil Caffrey joué par Matthew Borner) et l’agent du FBI responsable de son arrestation (Peter Strokes joué par Tim DeKay) font équipe pour résoudre des crimes en col blancs.

Mon avis: Une idée qui peut paraître intéressante, on se dit qu’on va en apprendre un peu plus sur les crimes financiers (pas mal pour moi qui suit entourée de financiers et qui ne comprends jamais rien…). A la vue des deux premiers épisodes, je dirais : que nenni. La première intrigue est une histoire de faussaires: classique et moyen. Mais en même temps, c’est le pilote faut laisser les choses se mettre en place. Pour la deuxième, plus d’excuse sont acceptées et là pour le coup c’est n’importe quoi: c’est juste un classique meurtre (ok, ok le meurtrier fait du blanchiement d’argent).
Par ailleurs, je trouve que tout est surfait (en même temps c’est américain, mais quand même). Dans le premier épisode, Neal se voit contraint d’habiter dans un hôtel un peu miteux qui bien sur ne correspond pas à ses exigences de confort. Peter lui dit que s’il trouve mieux pour le même prix dans un rayon de 2 yards (ne me demander pas la conversion…), c’est ok. Évidemment, Neal rencontre dans un charity shop une vieille dame riche, dont le mari vient de mourir, qui habite une splendide maison avec Roof Top et une petite fille bombesque de 20 ans justement à 2 yards du dit hôtel. Elle offre le gite et le couvert à notre ami ainsi que toutes les affaires de son mari, qui comme par hasard, faisait la même taille que Neal.
S’il n’y avait que ça, ça pourrait passer. Mais en plus le scénario est nul. Dans le deuxième épisode, le FBI cherche un moyen d’arrêter le meurtrier qui a tué quelqu’un a une fête. Et la paf, superbe idée de Neal: le type aime la mode et les manequins, organisons une superbe soirée avec les plus beaux mannequins et hop il viendrat! Qui est assez stupide pour gobber cette connerie???

Dois-je en dire plus, ou vous avez compris que c’est bien cette série que je vais arrêter? Découvrons à présent celle qui m’a agréablement surprise:

Cougar Town on ABC

Le pitch: Jules (jouée par Courtney Cox) , la quarantaine toute fraîche, récemment divorcée et mère d’un fils de 17 ans, décide de revivre sa vingtaine et de s’amuser avec les mecs.

Mon avis: Bon déjà, j’aime bien Courtney Cox (évidemment à cause de Friends) donc la série part avec un bon point. Ensuite je trouve que c’est sans trop de prétention, pas comme la série précédemment étudiée… On rentre dans la vie de Jules, on rencontre ses voisins, ses amies, son fils, son ex-mari, ses conquêtes et on rigole. Cette série m’a un peu fait penser à une version féminine de la série Californication que j’aime bien, certes, mais que je trouve souvent très trash. En même temps une femme de 40 ans aussi trash qu’Hank Moody, ça ne doit pas être très beau à voir…
Forcément quand je ne suis pas dans la critique, j’ai moins de chose à dire. N’empêche que j’ai déjà regardé les 7 premiers épisodes et que je ne compte pas m’arrêter là! Apparemment je ne suis pas la seule, puisque qu’ABC a annoncé qu’il y aurait toute une première saison au vue du succès de la série pour le moment. J’attends de voir ce que va donner White Collar au niveau de l’audience…

Moralité: Il ne suffit pas d’apparaître dans une série qui cartonne pour me séduire (aperçu hier en regardant Gossip Girl, mais si vous aussi vous voyez dans le fond à gauche)

Enregistrer

Laisser un commentaire